Guinée Bissau : Droit fiscal

La réforme du système fiscal avait pour but de parvenir, notamment, à l’application rigoureuse de l’Impôt Général sur les Ventes (IGV), l’introduction de la TVA, la simplification des droits et taxes sur le commerce extérieur, la rationalisation de l’éventail des taux et le renforcement des administrations fiscalo-douanières pour améliorer le recouvrement des recettes.

Les Impôts directs

Impôts sur les sociétés :

–          IS : 35- 50 %

–          Impôt sur le revenu mobilier : 30%

–          Impôt complémentaire : 25 %

Impôts sur les personnes :

–          I R : barème progressif,

–          Impôt complémentaire : 25 %

Impôts indirects :

–     taxe sur la consommation 18 %,

–     droit de timbre,

–     impôt sur les véhicules,

–     impôt de transaction.

Il n’existe pas de convention de non double imposition avec la France.

Mise à jour le 30/09/2007